A la poursuite des garçons sauvages

Mon père,

me dit-elle,

a trouvé un rat

mort

au moment d’enfiler

sa botte.

Pas le temps de

lui venir en aide.

Ce soir, je suis

d’une humeur

de préliminaires.

La pluie est sur

la ville,

mais pas non plus

de quoi

ébranler

mes dernières certitudes.

Ce soir, j’en ai

un peu marre

d’être seulement

cette fille

qui s’envoie

elle-même

des cartes postales

signées

de la patte gauche

de son chat.

Ce soir,

me dit-elle,

je me lance

à la poursuite

des garçons sauvages…