Crânes

Nous sommes des crâneurs de la vie ; notre chaos est plus noble que celui des autres, notre course moins absurde, notre vision plus neuve. Nous pensons que nous sommes en train de tout inventer, alors que tout est déjà là, depuis le début et même avant. Et que rien ne nous attend de plus ou de mieux. Rien.

 A part bien sûr.

 A part bien sûr.

 L’essentiel.

 Qui ne se trouve pas sous le sabot d’un cheval.

 Qui ne se trouve pas.

 Que nous devons aller chercher à coups de pelle dans les terrains minés.

Chaque jour

Chaque jour

Nous travaillerons à être moins crânes

Et plus en vie.