SUD

nous sommes trop allés

à Sète

la lumière s’y est fatiguée de nous

elle en a eu assez que nous voulions la ramener à Lyon

pour la projeter dans nos rues croix-roussiennes

pensez

une lumière aussi incroyable

comme filtrée par la poudre d’hippocampe en sustentation dans l’air

tout cela voyage mal

ne peut être transporté

nous avons mis un certain temps avant de le comprendre

la solution se trouvait à équidistance des deux villes

sur la première aire d’autoroute après que l’A.9

se soit transformée en A.7

c’est là que nous avons fini par nous installer

par creuser des trous pour y ranger nos glacières

le temps était étrange

mais la lumière au rendez-vous