VINTAGE

– C’est toujours la même chose. La gorge en premier, puis quelques jours plus tard c’est le nez, totalement bouché. Mais cette fois-ci, dès le premier signe, j’ai agi tout de suite : et hop ! un doliprane et des petites pastilles. Et puis d’ailleurs cette nuit j’ai repensé à un truc : vous vous souvenez des petites pastilles ? Les carrées jaune d’un côté, et blanche de l’autre ? Oh que c’était bon! Il y avait même une fine pellicule de papier pour séparer les deux étages, comme ça quand il n’y en avait plus et bien il y en avait encore !

– Vous parlez des Solutricine ?

– Oh oui oh oui oh oui c’est ça !!!!

– Mais ça n’existe plus vous savez. Sinon il y a les Strepsils lydocaïne, parce que, comme vous le savez, tout repose sur la présence de la lydocaïne.

– Ah oui mais peut-être mais ça c’est pas bon du tout, mais alors pas du tout ! Bon. Et les petites gommes là, qui collent aux dents,  vous avez ça des trucs qui sont bons ?

– Ah je vois. Donc, vous en fait, vous aimez tout ce qui est totalement inefficace 

– Mais oui !!!! c’est ça ! tout à fait ça ! ça alors ! merci ! et bonne journée !